Nous avons vu lors de précédents articles qu’il était beaucoup plus intéressant et rationnel pour la très grande majorité des investisseurs d’acheter des pièces d’or d’investissement par rapport aux autres formats (barres, lingots). Se pose maintenant une nouvelle question : quelles pièces d’or choisir pour ses investissements ? 

Nous allons tenter de répondre à cette question de façon entièrement objective et non biaisée. Vous avez la possibilité de télécharger notre fichier Google Sheet faisant la synthèse de cet article et avec lequel vous pourrez construire votre portefeuille optimal selon nos critères. Un point important à savoir est que la très grande majorité des informations que vous pouvez trouver sur Internet sur cette question sont rédigées, la plupart du temps, par les sociétés qui vendent de l’or. Ces avis sont donc par nature systématiquement biaisés.

Fichier: "Portefeuille pièces d’or d’investissement"

Ce fichier comporte de nombreuses informations très utiles sur les principales pièces d’or d’investissement. Vous pourrez utiliser ce fichier pour calculer très facilement la prime des pièces qui vous intéressent. Vous y trouverez également une indication de ce que nous appelons la “reconnaissance internationale” des pièces d’or, information très utile pour estimer la liquidité d’une pièce d’or selon la région du monde ou l’on se trouve. Nous indiquons aussi le nombre de pièces ayant été frappées pour compléter les informations liées à la liquidité.

Enfin vous trouverez un simulateur afin de construire votre portefeuille de la façon la plus optimale et efficiente selon nos critères en renseignant votre région géographique ainsi que le montant que vous souhaitez investir.

€9.90

Investir dans des pièces d’or ayant une cotation sur les principaux sites mondiaux

La liquidité d’un investissement est un critère essentiel que nous prenons en considération pour tous nos investissements. Celui dans les pièces d’or d’investissement suit les mêmes critères. Nous recommandons d’investir UNIQUEMENT dans les pièces cotées sur les principaux marchés dans le monde. Si vous faites une recherche rapide sur les différents sites des sociétés qui vendent des pièces d’or dans le monde vous remarquerez que certaines pièces sont proposées partout ou presque.

Choisir des pièces de notoriété internationale

Il est important de se concentrer sur ce que l’on peut qualifier de plus grand dénominateur commun. A savoir les pièces qui ont une reconnaissance mondiale et qui sont échangeables à peu près partout dans le monde. Dans cette démarche, nous ne sommes pas dans le domaine de la numismatique. Nous ne souhaitons pas collectionner des pièces rares mais plutôt investir dans des pièces liquides ayant une cotation sur un grand nombre de sites de vente et dans les banques dans la plupart des pays. On retrouve ainsi la plupart des pièces lingots (Krugerrand, Maple leaf, Panda, Philharmonique de Vienne…) ainsi que des pièces plus anciennes (Napoleon, souverains, 50 pesos Mexicain appelé aussi Centenario…).

Ne pas investir dans des pièces d’or inconnues

Si l’on vous propose d’investir dans des pièces d’or, vérifiez au préalable si elles sont proposées sur les principaux sites d’achat d’or en ligne dans le monde. Si les pièces que l’on vous propose sont introuvables, passez votre chemin. Nous avons en tête notamment une société Française et une société Suisse qui font la promotion de leurs pièces d’investissement d’une once. Ne vous laissez pas influencer par des arguments marketing. Ces pièces pourraient s’avérer très compliquées à vendre. Nous vous expliquerons dans un prochain article les raisons pour lesquelles ces pièces vous sont proposées. 

Pièces de la Monnaie de Paris 

La Monnaie de Paris est une des plus anciennes sociétés du monde (fondée en 864). Cette institution basée à Paris pouvant battre monnaie propose des pièces d’or à la vente. De nombreuses séries de très belle qualité ont été créées. Pour illustrer notre avis concernant ces pièces, nous allons citer deux exemples:

La série de la Semeuse en or

Ces pièces étaient vendues avec une valeur faciale en euro et un poids en or inférieur à la valeur faciale. L’intérêt de ces pièces était qu’elles étaient vendues au prix correspondant à leur valeur faciale (elle sont désormais vendues plus cher que leur valeur faciale). Une de leur caractéristique est qu’elles sont “monétisables”… en théorie.

Exemple de la “Semeuse” de 100 euros frappée en 2008

Prenons l’exemple de la pièce d’or de 2008 de 100 euros “La Semeuse”. Vous pouviez acheter cette pièce directement à la boutique pour 100 euros. Elle ne pouvait donc pas valoir moins que sa valeur faciale de 100 euros ce qui correspondait à un investissement à capital garanti et qui pouvait valoir beaucoup plus si l’or venait à augmenter ce qui fut effectivement le cas. De mémoire lors de l’émission de cette pièce la valeur en or était de 80 euros environ. Pour ceux qui ont des notions de finance un peu plus avancées on pourrait comparer l’investissement dans cette pièce à cette époque à un investissement dans un produit structuré.

Absence de liquidité à la revente

Hélas comme très souvent, on découvre la valeur d’un actif lorsque l’on souhaite le vendre. Aujourd’hui, la valeur en or de ces pièces est largement supérieure à leur valeur faciale. Mais le gros souci que vous allez rencontrer est que si vous souhaitez réaliser votre gain, c’est à dire vendre votre pièce, vous risquez de vous trouver devant un problème de liquidité. Les comptoirs d’or ne sont pas intéressés par ces pièces et ne vous feront une offre que très inférieure à leur valeur or (pour le refondre ensuite).

Le périmètre restreint de l’aspect “monétisable”

L’aspect monétisable est très très limité. En effet, si vous essayez de payer avec votre pièce vous allez vite vous rendre compte que personne ne l’accepte. Seule la Banque de France à Paris uniquement (48 Rue Notre Dame des Victoires, 75002 Paris) l’acceptera. Votre seule chance de pouvoir les vendre “correctement” sera via les sites de petites annonces tels que Leboncoin ou Ebay à des collectionneurs. 

La ronde des Schtroumpfs

Il faut avouer que cet exemple peut paraître un peu extrême et provocateur. La Monnaie de Paris a pour habitude de créer des séries de pièces à thème (l’aviation et l’histoire, FIFA 2018…). Ils ont ainsi créé une série sur le thème des Schtroumpfs. Si vous souhaitez investir dans des pièces d’or et que vous choisissez d’acheter ces pièces à thèmes autant vous le dire tout de suite : vous vous faites Schtroumpfer! Ces pièces sont illiquides, pour ne pas dire invendables auprès des réseaux officiels. Un point positif tout de même, il est très peu probable que des contrefaçons de ces pièces soient réalisées. Qui pourrait avoir l’idée saugrenue de faire de fausses pièces d’or avec des Schtroumpfs dessus ?

Pour conclure, à moins que vous ne soyez numismate ou collectionneur effréné, l’investissement dans les pièces d’or de la Monnaie de Paris ne fait pour nous aucun sens. C’est une institution qui réalise un travail remarquable mais dont les produits seront sans intérêt pour l’investisseur souhaitant investir dans l’or en raison d’une liquidité très faible voire inexistante sur le marché secondaire. Sans oublier les primes d’émission des pièces qui peuvent être très élevées.

Suivre et comprendre la liquidité pour choisir ses pièces d’or

Si vous souhaitez investir dans les pièces d’or, nous venons d’expliquer pourquoi il vous faut absolument vous concentrer sur les pièces les plus connues et les plus liquides. Nous allons maintenant vous expliquer comment affiner votre choix pour construire votre portefeuille de pièces d’or avec le meilleur potentiel possible. 

Petit historique sur la liquidité des pièces d’or

Les pièces anciennes

Avant 1967, les pièces d’or qui s’échangent dans le monde étaient majoritairement celles que nous avons qualifié de pièces “anciennes”. Parmi ces pièces nous pouvons citer les Napoléon français, Souverains anglais, Centenario, Vreneli Suisse et autres pièces de l’Union Latine… La plupart des pays dans le monde ayant arrêté de produire des pièces d’or à partir de 1933.

L’émergence du Krugerrand

L’année 1967 a marqué un tournant dans le marché des pièces d’or avec la création du Krugerrand. Le premier est frappé le 3 juillet 1967 à une époque où l’Afrique du Sud représente 75% de la production d’or dans les pays occidentaux. Cette pièce a été produite dans l’idée de rendre l’investissement en or accessible aux petits épargnants. Le Krugerrand bénéficie de caractéristiques standardisées et notamment son poids en or correspondant à exactement une once de Troyes. Le succès est alors immédiat, alimenté également par l’abandon de l’étalon or avec les accords de Bretton Woods en 1971.

Le nombre de Krugerrand produit chaque année va alors augmenter de façon significative. De 40 000 pièces en 1967 pour atteindre plus de 6 millions en 1978. Même si les sanctions de différents pays en raison de l’apartheid vont freiner les exportations, on estime qu’entre 1974 et 1985, 22 millions de Krugerrands ont été importés aux Etats Unis, historiquement le plus gros marché au monde pour les pièces d’or. On estime qu’en 1980, le krugerrand représente 90 % du marché mondial des pièces d’or. C’est alors la pièce d’or d’investissement la plus liquide au monde.

Les trois plus petites pièces d’une demi once, un quart d’once et un dixième d’once sont introduites en 1980, et sont aussi produites chaque année.

La concurrence des autres pays s’organise

Le début des années 80 correspond à l’apogée du Krugerrand. S’en suit un déclin assez brutal pour plusieurs raisons:

  • Il y a tout d’abord les sanctions économiques internationales frappant l’Afrique du Sud en raison de sa politique de l’apartheid. Les Krugerrand deviennent un import illégal dans beaucoup de pays occidentaux. Cela engendre un effondrement de la demande.
  • La concurrence d’autres pays se met en place notamment la Maple Leaf du Canada en 1979, le Nugget Australien en 1987, le Panda de Chine en 1982, l’American Gold Eagle en 1986 ou encore le Britannia Anglais en 1987.
  • Le Krugerrand est une pièce d’or de 22 carats avec un alliage de cuivre. Cet alliage en fait une pièce robuste pour ne pas dire rustique. Cette caractéristique est de moins en moins recherchée par les investisseurs qui se tournent désormais vers les pièces en or pur (24 carats) comme nous allons le voir dans le paragraphe suivant.

Un intérêt de plus en plus grand pour les pièces en or pur

Depuis les années 1990 et jusqu’à aujourd’hui, une nouvelle tendance forte émerge. On observe une demande de plus en plus importante dans le monde pour les pièces lingot en or 24 carats (pureté supérieure à 99.99%). Aujourd’hui en 2020, ces pièces lingots représentent plus de 60% du marché mondial des pièces d’or d’investissement et cette proportion est en augmentation constante. C’est d’ailleurs pour cette raison que la US Mint (la société en charge de produire les pièces d’or Américaines) a décidé en 2006 de produire la pièce d’or “Buffalo”. Cette pièce d’une once d’or pur a pour but de répondre à la nouvelle demande du marché afin de capter cette liquidité.

Le marché des pièces d’or d’investissement est en évolution perpétuelle comme nous venons de le voir. Il est important en tant qu’investisseur d’être sensibilisé à ces changements pour faire les bons choix. L’investisseur avisé choisira donc aujourd’hui d’investir préférablement dans des pièces lingots en or 24 carats soit une pureté de 99.99%. C’est à dire essentiellement parmi les 6 pièces ci-dessous:

  • Maple Leaf Canadienne
  • American Buffalo
  • Philharmonic Autrichien
  • Panda Chinois
  • Nugget Australien
  • Britannia Anglais
Difficile de faire des contrefaçons de pièces 24 carats

Cet engouement toujours plus grand pour ces pièces lingot de 24 carats peut s’expliquer par différentes raisons. Et une de ces raisons est liée nous pensons aux problématiques de contrefaçons. La contrefaçon de pièces d’or est un processus coûteux et compliqué. Pendant longtemps les contrefaçons étaient assez grossières. Mais depuis 2015 des copies de très bonne qualité inondent le marché. Ces copies concernent assez peu les pièces de 24 carats citées précédemment mais principalement les Krugerrand et les American Eagle. 

Cela s’explique car les contrefaçons sont réalisées à partir de tungstène qui est ensuite plaqué avec de l’or. Or le tungstène a une densité qui est de 99.74% celle de l’or. Cette différence même faible rend très difficile la réalisation de pièces d’or pur car cela se détecte beaucoup plus facilement par une mesure des dimensions et du poids de la pièce. 

Depuis 2013, la Royal Canadian Mint a mis au point de nouvelles sécurités sur les pièces Maple Leaf. Cela rend la réalisation de contrefaçons presque impossible ce qui en fait la pièce d’or la plus sécurisée au monde.

Sécurités anti contrefaçon pièce d'or Maple Leaf Sécurités anti contrefaçon pièce d’or Maple Leaf

Evolution future de la liquidité

Comme énoncé dans le paragraphe précédent, les techniques de production de pièces d’or ne cessent d’évoluer afin de garantir au maximum la sécurité de ces pièces. Les sécurités anti-contrefaçon sont un véritable avantage. Nous pensons que les sociétés responsables de la production des 6 pièces lingots mentionnées précédemment dans cet article vont suivre l’exemple de la Royal Canadian Mint.

Dans les prochaines années ces sécurités anti-contrefaçon vont devenir la norme et la demande du marché va logiquement évoluer en ce sens. La liquidité du marché des pièces d’or va donc petit à petit se concentrer sur des pièces lingot d’institutions reconnues en or 24 carats (99.99% de pureté) avec des sécurités anti contrefaçon.

Chronologie de la liquidité des pièces d'or Frise Chronologique de la liquidité des pièces d’or d’investissement

Le critère de la fiscalité

Comme cela a déjà été mentionné dans l’article sur la fiscalité de l’or, suivant le pays dans lequel vous résidez vous pourrez bénéficier d’une exonération complète de taxes à la revente. On peut citer par exemple le Royaume Uni qui offre une exemption complète de taxe sur les vente de pièces d’or Britannia. En effet, ces pièces ayant cours légal au UK sont exemptées de taxes. Attention cette exonération ne s’applique pas aux autres pièces lingots. Si vous êtes résidents en Angleterre il peut donc être intéressant d’avoir une partie de votre portefeuille de pièces d’or en Britannia. 

D’autres pays peuvent offrir des exemptions similaires. A vous de vous renseigner sur les cas particuliers suivant votre pays de résidence.

La qualité des pièces, un critère important

Une fois que vous avez choisi la ou les pièces dans lesquelles vous souhaitez investir, il vous faut faire attention à une autre caractéristique qui est leur état général. Des pièces en mauvais état, rayées ou endommagées perdent une partie importante de leur valeur intrinsèque. La revente de telles pièces peut être compliquée et se fera très probablement à un prix inférieur par comparaison à une pièce en très bon état.

Si la prime n’est pas trop élevée, privilégiez les productions de l’année en cours. Également choisir des pièces n’ayant pas circulé (uncirculated – UNC ou Mint State en anglais ou Brillant Universel – BU en français). 

Les pièces de qualité “proof” ou belle épreuve (BE) sont des tirages spéciaux de très haute qualité mais vendues souvent beaucoup plus chères et sont donc moins recommandées pour l’investissement en or mais plus pour les collectionneurs.

Calculer les primes de chaque pièce dans sa stratégie d’investissement

Le timing d’achat pour vos pièces d’or peut être optimisé en suivant les primes des pièces que vous souhaitez acheter. L’histogramme ci-dessous vous donne une idée des différences de primes qui peuvent être observées entre les principales pièces lingot d’une once. Ces primes peuvent varier d’un revendeur d’or à un autre mais aussi selon la zone géographique. Les demandes de certaines pièces sont beaucoup plus importantes dans certains pays. Par exemple, très logiquement le Panda de Chine est très demandé… dans la région asiatique.

Comparatif des Primes à l'achat des pièces lingot Primes à l’achat des pièces lingot

Les différents formats des “bullion coins” ou pièces lingots

Des formats standardisés

Que ce soit la Maple Leaf, le Krugerrand ou encore le Nugget Australien, la plupart des pièces lingots sont proposées dans différents formats. Le plus populaire étant le format d’une once de Troyes d’or pur (soit 31,103g). Voici ci-dessous la liste des différents formats généralement proposés:

  • 1 once
  • 1/2 once
  • 1/4 once
  • 1/10 once
  • 1/20 once

Analyse de l’effet du format d’une pièce sur sa prime

L’achat d’un format plutôt qu’un autre n’est pas anodin. En effet, les primes varient en fonction du format de chaque pièce. La prime d’une pièce est ce que l’on peut appeler la “survaleur” par rapport à son poids en or. Par exemple, si une pièce contient 1000 euros en or pur et qu’elle s’échange 1100 euros alors on peut dire qu’elle bénéficie d’une prime de 10%.

Le graphique ci-dessous a été réalisé sur la base de prix de vente relevés sur 4 sites de vente en ligne internationaux pour les pièces Maple Leaf produites en 2020. Comme vous pouvez le constater, plus la pièce est petite et plus sa prime est importante. Ceci s’explique par deux raisons principalement :

  • Le coût de fabrication d’une pièce est incompressible. Qu’il s’agisse d’une pièce d’une once ou d’un vingtième d’once, les procédés utilisés sont les mêmes. Le travail doit être fait avec la même précision et les mêmes outils. Tout logiquement ce coût de fabrication unitaire sera donc plus important proportionnellement pour une petite pièce que pour une grosse pièce. Ce surcoût est répercuté par la société frappant les pièces lorsqu’elle les revend en sus du prix de l’or contenu dans la pièce. Cette prime est appelée spécifiquement prime de fabrication. A noter que sur une détention de long terme cette prime a tendance à converger vers zéro.
  • La prime de spéculation d’une pièce dépend directement de l’équilibre entre l’offre et la demande. Lors de période de tension sur le marché de l’or, cette prime a tendance à augmenter. Elle augmentera de façon plus importante sur les plus petites pièces car étant les plus accessibles en termes de prix.

Primes des pièces d'or selon leur format (bullion coin) Primes des pièces d’or selon leur format (pièces lingot)

Quel format choisir ?

Plus intéressant que les données en instantané serait d’analyser l’évolution des primes de chaque pièce dans le temps. Cela donnerait des points de repère quant à la moyenne sur le long terme d’une pièce. 

Stratégiquement, nous pouvons conclure qu’il peut être intéressant de diversifier une petite portion de son portefeuille de pièces d’or sur d’autres formats que la classique once d’or. Le timing sera alors un paramètre important. Lors de tensions fortes sur l’or il sera opportun de se focaliser sur les pièces d’une once étant donné que ce sont celles qui présentent proportionnellement la plus faible prime. On pourra profiter des périodes d’accalmie sur le marché de l’or pour diversifier légèrement son portefeuille. Notamment, lorsque les pièces de plus petit format affichent une prime inférieure à leur moyenne historique. 

Evolution de la prime d’une pièce dans le temps

Nous pouvons légitimement nous poser la question de savoir comment évolue la prime d’une pièce suivant son année d’émission. Est-il plus intéressant d’investir dans une pièce récente ou ancienne? L’année d’émission a t-elle une incidence sur la valeur d’une pièce d’investissement?

Analyse d’un cas concret : l’American Eagle

Pour tenter de répondre à ces questions, nous avons choisi d’analyser la pièce d’or Américaine Eagle d’une once. C’est la seule pièce pour laquelle nous avons trouvé un historique de prix disponible. Les données consolidées sont celles du graphique ci-dessous. 

Evolution de la prime des pièces d'or selon l'année d'émission (American Eagle) Evolution de la prime des pièces d’or selon l’année d’émission (American Eagle)

Plusieurs remarques tout d’abord. Les prix proviennent d’un seul site et l’analyse ne concerne qu’une seule pièce bien spécifique. La moyenne de la prime depuis 1986 est 11.70%. On remarque également que les primes des pièces sont relativement stables selon les années d’émission . Les écarts de prime constatés proviennent selon nous plus des niveaux de stocks disponibles chez ce vendeur plus que d’une rareté intrinsèque correspondant à une année spécifique. 

Dans cette perspective, nous pouvons conclure que l’année d’émission n’a pas d’impact notable sur la prime de vente d’une pièce. Pour valider pleinement cette conclusion, il nous faudrait idéalement l’ensemble des prix pour toutes les pièces et pour chaque année.

Conclusion 

C’est lorsque l’on souhaite vendre ses pièces d’or que l’on découvre leur véritable valeur. Les pièces mises en avant sur les sites marchands ainsi que chez le marchand d’or ne doivent pas influencer vos décisions. En effet, tous les intermédiaires en or sont biaisés ne serait-ce que par les stocks de chaque pièce d’or qu’ils possèdent. Il n’est absolument pas exclu que le jour ou vous souhaitez revendre vos pièces vous soyez déçu par le prix que l’on vous en proposera. On pourra vous opposer certains arguments comme l’état de la pièce n’étant pas satisfaisant ou bien encore que la pièce que vous souhaitez vendre n’est plus à la mode et se revend mal…

Voilà pourquoi nous avons abordé ces différents points dans cet article afin de vous aider à faire les choix les plus pertinents pour choisir quelles pièces d’or acheter pour votre portefeuille.

Construction du portefeuille de pièce d’or

La stratégie optimale selon MyAlternativeInvestor est donc de choisir vos pièces d’or d’investissement parmi les pièces lingots les plus liquides composées d’or pur à 99.99% émises par des institutions reconnues. C’est-à-dire:

  • Maple Leaf Canadienne
  • American Buffalo
  • Philharmonic Autrichien
  • Panda Chinois
  • Nugget Australien
  • Britannia Anglais

Cette catégorie de pièces est aujourd’hui la plus liquide et la plus recherchée. Il sera préférable d’acheter des pièces très récentes, idéalement de l’année d’achat. Cela permet de s’assurer qu’elles ont peu ou pas circulé et sont donc d’une qualité BU. Le format d’une once est préférable car le plus liquide. Cependant, vous pouvez équilibrer votre portefeuille de façon opportunistique dès lors que les primes des plus petits formats seront inférieures à leur moyenne historique.

Enfin, pour vous protéger de la contrefaçon, privilégiez les pièces bénéficiant de sécurités comme la pièce Maple Leaf canadienne. Suivant votre pays de résidence et votre continent la composition de votre portefeuille sera différente. Notre fichier Google Sheet disponible en téléchargement vous permet d’obtenir des informations supplémentaires sur la liquidité par zone géographique. Il vous proposera également un portefeuille cible suivant le montant que vous souhaitez investir et votre zone géographique. 

La “Maple Leaf” canadienne, une pièce de premier choix !

Pour résumer, si vous deviez aujourd’hui acheter une pièce d’or d’investissement, la Maple leaf d’une once frappée de cette année serait le choix le plus optimal et pertinent. 

Si vous disposez aujourd’hui de pièces d’or, que vous les ayez achetées ou qu’elles vous aient été transmises par votre famille, il peut être intéressant de rééquilibrer votre portefeuille selon la stratégie décrite dans cet article. Une des conditions est de ne pas être attaché sentimentalement à ces pièces. En effet, la logique retenue ici est une pure stratégie d’investissement optimisée et résiliente. 

N’hésitez pas à nous faire part de vos commentaires et / ou questions. Maintenant que vous savez quelles pièces d’or acheter, nous allons aborder les questions de conservation et stockage de vos pièces d’or.

Fichier: "Portefeuille pièces d’or d’investissement"

Ce fichier comporte de nombreuses informations très utiles sur les principales pièces d’or d’investissement. Vous pourrez utiliser ce fichier pour calculer très facilement la prime des pièces qui vous intéressent. Vous y trouverez également une indication de ce que nous appelons la “reconnaissance internationale” des pièces d’or, information très utile pour estimer la liquidité d’une pièce d’or selon la région du monde ou l’on se trouve. Nous indiquons aussi le nombre de pièces ayant été frappées pour compléter les informations liées à la liquidité.

Enfin vous trouverez un simulateur afin de construire votre portefeuille de la façon la plus optimale et efficiente selon nos critères en renseignant votre région géographique ainsi que le montant que vous souhaitez investir.

€9.90
Franck Béon

1 Commentaire

  1. Dossier tres complet et tres interessant surtout en cette resurgence des risques inflationistes
    Merci Frank

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *