Série PEA & PEA-PME (Bonus 1)

Ouvrir PEA & PEA-PME si vous êtes étranger expatrié en France pour une ou plusieurs années

Cet article s’adresse aux étrangers vivants en France de façon permanente ou provisoire. Il faut prendre en compte la condition d’être domicilié fiscalement en France pendant au moins une année. C’est un pré-requis pour pouvoir ouvrir un PEA et un PEA-PME. Donc, si vous venez travailler en France pendant quelques temps et que vous êtes majeur, il faut absolument profiter de cette opportunité pour ouvrir vos livrets PEA et PEA-PME. Exception faite si vous êtes Américains car cela pose un problème avec toutes les restrictions imposées par FATCA et l’assiette d’imposition globale de l’IRS. Hormis certains cas particuliers (le Canada par exemple), vous avez une chance incroyable de vous créer un véhicule d’investissement très avantageux.

Donc si vous êtes étranger, que vous soyez étudiant, stagiaire ou expatrié en France (et résident fiscal), n’hésitez pas une seconde ! Ouvrez vos PEA et PEA-PME. C’est une option gratuite même si vous n’envisagez pas d’investir tout de suite. L’important dans votre cas est d’ouvrir les comptes et de “prendre date”. Ainsi vous poserez une pierre importante dans votre stratégie patrimoniale. Vous diversifiez ainsi géographiquement le lieu de détention de vos avoirs. C’est le Graal en terme de stratégie mais nous y reviendrons dans une autre série d’articles plus complets. 

Bien évidemment une fois ouverts vos PEA et PEA-PME ne devraient dans l’idéal jamais être fermés. Nous conseillons de suivre la stratégie d’investissement décrite dans cette série d’articles. 

Conclusion

Les stratégies d’investissement à géographies multiples demandent toujours un travail de préparation. Il est important de se renseigner au préalable sur les conventions fiscales entre pays. L’univers des possibles dans ces configurations est alors considérable. Il faut toutefois faire attention au fait que les revenus étrangers de sources mobilière (dividendes, intérêts…) ne bénéficient pas des mêmes “avantages” que les revenus de sources immobilières. Il vous faudra faire une analyse au cas par cas en fonction de vos pays de résidence.

Dans le bonus suivant de la série PEA & PEA-PME nous vous expliquons comment obtenir plus de 100% de certains dividendes.

Franck Béon

You may also like

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *