Comment devenir riche?

L’argent fascine. Cela n’a rien d’étonnant d’ailleurs. En effet, nous échangeons au travers de notre travail, notre actif le plus précieux à savoir notre temps (et parfois même un peu de notre santé) en échange d’une rétribution financière. Voilà pourquoi l’argent suscite autant l’envie ou la jalousie. 

Pourquoi certaines personnes parviennent-elles à se créer de véritables patrimoines de plusieurs millions voire dizaines de millions en partant de rien alors que d’autres parviendront tout juste à vivre, voire survivre? 

Il est toujours facile de blâmer la fatalité, le capitalisme, la malchance pour justifier ses échecs financiers. Se remettre en question n’est jamais simple d’autant plus que comme nous allons le voir, les trajectoires entre bonnes  et mauvaises décisions divergent rapidement. Lorsque vous prenez de mauvaises décisions, le temps joue contre vous et il est de plus en plus difficile de changer de trajectoire à mesure que le temps avance. A l’inverse, lorsque l’on prend les bonnes décisions dans sa vie, on assiste généralement à un cercle vertueux qui amplifie ce phénomène.

Dans nos sociétés, l’unité de mesure de la pertinence de nos choix de vie se mesure en partie par l’argent. Ce n’est certes pas un étalon de mesure parfait mais cela donne déjà une bonne idée.

Comment devenir riche?

Quelle stratégie pour construire un patrimoine conséquent?

Comment accéder à l’indépendance financière?

Selon nous, cela repose sur 3 piliers fondamentaux.

Le triptyque de la richesse

La création de richesse et donc le développement de votre patrimoine dépendent de 3 facteurs essentiels. Pour accélérer la croissance de votre patrimoine, il n’y a pas de formule magique mais de la méthode et de la rigueur.

Si vous le souhaitez vous pouvez recevoir par email le fichier Google sheet ayant servi pour les différents graphiques de cet article en renseignant votre email ci-dessous. Vous pourrez ainsi modifier les paramètres comme vous le souhaitez.

    1 – La connaissance & l’information

    Le premier pilier de la richesse est tout d’abord la connaissance ou encore l’information sous ses différents aspects. Pour mettre en place les bonnes décisions pour vos finances, il va vous falloir apprendre pour pouvoir comprendre. 

    Nous entendons régulièrement les arguments suivants : 

    “Ça ne m’intéresse pas”, “Je n’aime pas les chiffres et je ne comprends rien aux investissements”, “Je n’ai pas envie de faire l’effort d’apprendre”… Soit ! Dans ce cas, oubliez la possibilité de faire fructifier votre patrimoine efficacement. Si l’argent que vous gagnez tous les mois a une valeur pour vous et que vous souhaitez le faire fructifier pour vos vieux jours ou encore pour pouvoir transmettre quelque chose à vos enfants, il va falloir vous y mettre sérieusement. 

    Ce n’est pas quelque chose qui est propre à la finance. Honnêtement, comment pouvez-vous espérer obtenir des résultats probants dans un domaine, si vous n’y accordez pas du temps sérieusement?

    Nous recommandons d’y accorder un minimum de 2 heures par semaine. Ce temps doit être mis à contribution pour vous éduquer financièrement sur les différentes possibilités qui s’offrent à vous pour investir et faire croître votre patrimoine. Attention cependant à ne pas succomber aux sirènes des vendeurs de rêves et de formations en tout genre. 

    La connaissance financière, un sujet vaste

    Ce premier pilier se décline sous différentes formes dont voici certains exemples concrets ci-dessous :

    • Connaissance des différents supports d’investissement
    • Astuces fiscales pour faire un investissement immobilier
    • Information sur une action cotée en bourse
    • Compréhension du fonctionnement des options en bourse
    • Connaissance en travaux de rénovation pour un appartement
    • Savoir comment transmettre un patrimoine sans impôts
    • Comprendre les risques d’un investissement

    Comme vous le voyez, le savoir et la connaissance peuvent se décliner sur de très nombreux aspects concernant l’investissement. Tantôt théorique, tantôt pratique, le domaine de connaissance est large. Cela nécessite donc un travail assidu de votre part pour vous permettre de faire les bons choix et comprendre les risques inhérents à chacune de vos décisions.

    Les articles et contenus que nous diffusons au travers des différentes plateformes médiatiques reflètent nos convictions indépendantes. Il s’agit d’outils pour vous guider dans la multitude d’options qui s’offrent à vous et que vous pouvez bien entendu challenger. Nous travaillons sur la réalisation d’un robot advisor qui utilisera l’intelligence artificielle pour proposer les choix les plus pertinents à chaque profil d’investisseur souhaitant un accompagnement dans ses investissements. 

    Les vertus de l’éducation financière

    Cependant, le portefeuille d’investissement qui émergera de l’intelligence artificielle la plus performante au monde ne remplacera jamais l’effort d’éducation financière qu’il vous faudra accomplir.

    Investir n’est pas un long fleuve tranquille. Il vous faudra surmonter des périodes de crises, garder la tête froide lors de périodes exubérantes. L’éducation financière sera la clé de voûte de votre éducation émotionnelle relative à vos investissements. Sans ce savoir, vous vous exposez au risque de ne pas comprendre vos investissements, de vous laisser submerger par vos émotions, de vous laisser influencer par des discours biaisés…

    Plus vous progresserez dans la connaissance du monde de l’investissement plus vous pourrez augmenter l’espérance de rendement de votre patrimoine. 

    Voici un graphique pour illustrer les différentes trajectoires de votre patrimoine en fonction du rendement pour un patrimoine de départ de 100 000 euros.

    Evolution patrimoine selon différents rendements

    Evolution du patrimoine selon différents rendements (investissement initial de 100k EUR)

    Soyez certains que ces 2 heures par semaine consacrées à l’éducation financière seront l’investissement le plus judicieux de votre vie.

    2 – La vitesse & le temps

    Ce second pilier est le moteur de la création de richesse. La création de valeur est intimement liée au temps. L’immobilisme et l’inaction ne feront que vous appauvrir là où l’action sera au contraire bénéfique pour votre patrimoine. Financièrement parlant, si vous ne faites rien, le temps joue contre vous. Prendre des décisions et agir pour vos investissements, c’est avoir le temps comme allié. 

    Ce paramètre de la vitesse se traduit de différentes façons. La première et la plus évidente, est le passage à l’action. Vous pouvez exceller sur le premier pilier de la connaissance et être un expert sur les différents supports d’investissement, connaître toute la théorie des produits financiers. Mais si vous ne passez jamais à l’action, si vous ne faites rien de concret pour votre patrimoine avec ces informations, alors elles resteront sans valeur.

    Cela peut vous sembler tout à fait évident. Cependant beaucoup de personnes s’intéressent aux investissements, lisent de la presse spécialisée, s’instruisent mais ne font jamais rien.

    De l’omniprésence du temps pour vos choix patrimoniaux

    Quelques exemples dans lesquels vous pourrez peut être vous reconnaître :

    • Vous aimeriez ouvrir un PEA pour prendre date mais n’avez pas trouvé le temps pour le faire ou vous avez baissé les bras devant les premières difficultés.
    • Cela fait des années que vous vous intéressez aux crypto monnaies et au Bitcoin mais vous n’avez pas encore pris la peine d’ouvrir un compte pour en acheter.
    • Vous souhaitez faire un investissement locatif, cela fait des mois que vos recherches sont au point mort ou que les opportunités se dérobent sous votre nez.
    • La préparation de votre succession est un sujet qui vous préoccupe, mais vous n’avez toujours pas pris rdv avec votre notaire.

    Nous pourrions continuer cette liste encore longtemps. L’objectif est d’attirer votre attention sur ce biais que nous avons tous, qui est de remettre à demain ce que nous devons faire aujourd’hui. Procrastiner est très préjudiciable pour votre patrimoine.

    “Je n’ai pas le temps…”

    Les prétextes avancés sont toujours les mêmes : “Je n’ai pas le temps”, “Je n’ai pas la tête à cela en ce moment”, “je le ferai plus tard”, “c’est compliqué”, “ça ne marchait pas lorsque j’ai essayé”, “j’ai oublié”, “oui, je sais qu’il faut que je le fasse”… Bref, quand il s’agit de se trouver des excuses, notre imagination est sans limite. 

    Le coût du temps

    Mais ce temps perdu a un coût. Et ce coût est d’autant plus élevé à mesure que le temps passe. Chaque mois qui passe est en réalité deux mois de perdus pour votre épargne. L’inflation grignote chaque jour un peu plus vos économies. Et le coût d’opportunité ne peut jamais être rattrapé.

    Voici un petit exemple pour illustrer à quel point la notion de temps est importante pour votre patrimoine. Imaginons deux personnes avec les mêmes revenus et quittant l’école à 25 ans.  

    • En rouge sur les graphiques ci-dessous. La première personne investit tous les mois pendant 10 ans à partir de ses 25 ans jusqu’à 35 ans 1000 EUR par mois (ajustés de l’inflation) puis plus rien du tout jusqu’à l’âge (supposé) de la retraite soit 65 ans.
    • En jaune : La deuxième personne n’investit rien du tout pendant ses 10 premières années, puis à partir de 35 ans investit 1000 EUR par mois (ajustés de l’inflation) jusqu’à ses 65 ans (soit pendant 30 ans).
    • En bleu, courbe témoin d’une personne économisant 1000 euros par mois (ajustés de l’inflation) de 25 à 65 ans (soit 40 ans) mais sans rendement.

    Les 2 paramètres qu’il est possible de modifier sont d’une part le taux d’inflation et d’autre part le taux de rendement du portefeuille d’investissement.

    Résultat simulation 1 : 
    Evolution comparée de 2 stratégies d'investissement (Simulation 1)

    Evolution comparée de 2 stratégies d’investissement (Simulation 1)

    Analyse : 

    Ce graphique nous montre qu’avec ces paramètres de rendement à 6% et sans inflation, celui qui investit tôt dans la vie même sur une période faible (10 ans) ne sera jamais dépassé par celui qui investit 10 ans plus tard même en investissant de façon régulière pendant 30 ans.

    Conclusion, mieux vaut investir pendant 10 ans en début de carrière que pendant les 30 dernières années de carrière (en supposant une carrière de 40 ans).

    Résultat simulation 2 :
    Evolution comparée de 2 stratégies d'investissement (Simulation 2)

    Evolution comparée de 2 stratégies d’investissement (Simulation 2)

    Analyse :

    Lorsque l’on introduit un paramètre d’inflation, les résultats changent quelque peu. Comme vous le savez sûrement, l’inflation est un impôt sournois qui vient éroder votre patrimoine année après année. Ce qui permet donc à la courbe jaune de surpasser la courbe rouge dans cette configuration de paramètres, est que les investissements mensuels sont également ajustés de l’inflation. L’impact avec 2% d’inflation n’est pas négligeable car l’effort d’épargne de 1000 euros par mois en première année sera de 1500 euros à 45 ans et de 2200 euros à 65 ans en euros constants.

    Afin de compenser l’effet inflation et retrouver une configuration similaire au premier graphique, il faudra aller chercher un rendement du portefeuille de 10%.

    L’inflation est un paramètre très complexe à appréhender. Dans la réalité il est très compliqué de pouvoir “réaliser” la courbe jaune. En effet, conserver sa capacité d’épargne constante année après année, c’est-à-dire ajustée de l’inflation est très difficile. Les raisons sont que vos dépenses augmentent au cours de votre vie car de nouveaux besoins  apparaissent avec le temps. Votre revenu augmente également certes (pour beaucoup moins vite que l’inflation) mais la fiscalité sur ces revenus aussi (barème de l’impôt progressif). Les dépenses de base (alimentation, électricité, logement…) progressent souvent plus vite que l’inflation officielle. Pour que l’effort d’épargne mensuel soit constant dans le temps nous estimons que les revenus devraient croître du double de l’inflation soit 4%. Vous avez là l’explication de pourquoi de nombreux ménages ont l’impression de s’appauvrir au fur et à mesure des années alors même que leurs revenus progressent légèrement.

    Ces graphiques ont pour objectif de vous faire comprendre deux choses essentielles. La première est d’investir le plus tôt possible dans la vie (pilier numéro 2). La deuxième étant de vous éduquer financièrement pour comprendre comment faire fructifier vos placements à des taux de rendement élevés tout en comprenant et maîtrisant vos risques. 

    Faites du temps votre allié en passant à l’action

    Il est important de comprendre qu’augmenter son rendement ne signifie pas nécessairement augmenter ses risques. Si vous décidez de prendre vos finances en main cela peut se traduire par réduire voire supprimer les frais et optimiser la fiscalité de vos placements (attention il ne s’agit pas de défiscalisation!).

    Ne pas passer une vie à attendre

    Vous pouvez attendre tout une vie la bonne affaire en immobilier ou bien la prochaine crise pour investir en bourse. Dans la réalité, vous ne rattraperez jamais le temps perdu où vous n’investissez pas. Chaque jour, chaque mois, chaque année que vous passez à ne pas investir ne fera qu’amplifier le gouffre de revenus entre ceux qui auront eu la rigueur d’investir régulièrement et se former et ceux qui auront été laxistes. Nous revendiquons tous la liberté de faire ce que nous voulons avec notre argent. Cela suppose également d’assumer les choix que nous faisons avec notre patrimoine et nos investissements.

    Beaucoup peuvent penser qu’il n’est pas simple de mettre de l’argent de côté lorsque l’on est jeune et que l’on arrive sur le marché du travail et que ce sera plus simple après.

    Cette difficulté à mettre de l’argent de côté restera présente tout au long de notre vie, croyez-vous que ce sera plus simple d’économiser lorsque vous aurez des enfants, qu’il faudra les élever et leur payer des études? Ou que vous serez soumis aux aléas de la vie (chômage, séparation, divorce, accident…)? Ou bien si vous devez aider vos parents ou vos proches?

    Le moment idéal pour économiser n’existe pas

    Il n’y a jamais de moment idéal, facile ou simple pour économiser. Si nous devions en qualifier un de plus simple que les autres, nous choisirions les premières années de notre vie active. Dans la majorité des cas, nous ne sommes généralement responsables financièrement que de nous-mêmes en début de carrière.

    Pas besoin de gros salaire pour économiser. Cela commence dès le premier euro. Plus que le montant que vous mettez de côté par mois, c’est l’état d’esprit que vous allez vous forger qui sera le plus salvateur. L’éducation financière est un outil de liberté et ce second pilier est sa mise en application.

    Le fait d’investir le plus tôt possible va vous permettre de vous entraîner émotionnellement par rapport à l’investissement. Pour pouvoir gagner de l’argent il faut apprendre à gérer ses émotions. Plus vous aurez connu de crises dans votre vie d’investisseur plus vous apprendrez à garder la tête froide.

    Le biais émotionnel est très asymétrique entre gains et pertes. Le temps et l’habitude seront de précieux alliés pour garder le cap. Investir et gérer son patrimoine tout au long de sa vie n’est pas un long fleuve tranquille. La linéarité des courbes présentées ici ne doit pas vous faire oublier la volatilité inhérente des différents actifs surtout en périodes de crises.

    3 – Le levier & l’endettement

    Le levier désigne le ratio de votre patrimoine total sur votre patrimoine net (patrimoine sans les dettes).

    Ce dernier pilier du triptyque de la richesse est un véritable catalyseur pour votre patrimoine afin d’accélérer sensiblement la croissance de vos investissements. L’utilisation du levier est un outil très puissant mais s’il peut décupler la croissance d’un patrimoine, il décuple aussi les risques.

    Gérer le levier de son patrimoine au cours de sa vie

    Généralement dans notre vie le levier est maximum lorsque l’on achète son premier bien immobilier en début de carrière. Nous avons alors peu de patrimoine et un emprunt conséquent pour financer ce premier achat.

    Si le levier est un puissant accélérateur de patrimoine, la gestion de ce levier tout au long de sa carrière n’est pas quelque chose de simple. Ne serait-ce que mettre en place une stratégie avec un objectif de levier constant est quelque chose de complexe. Nous pensons que ce serait un service très pertinent que les banques privées pourraient proposer à leurs clients. Il y a une véritable création de valeur dans la compréhension et la mise en place d’une telle stratégie.

    Il existe différentes catégories de levier à disposition des investisseurs. Le crédit immobilier est le plus connu car le plus démocratisé auprès des particuliers. Si le crédit immobilier amortissable obtenu sur la base de nos revenus est le plus répandu, il en existe d’autres qui offrent chacun des avantages et des inconvénients. Les mécanismes de collatéralisation et nantissements (crédit Lombard) peuvent s’avérer très pertinents pour obtenir des prêts lorsque les revenus seuls ne suffisent plus à garantir de nouveaux emprunts. 

    Votre capacité d’emprunt au cours de votre vie doit être considérée comme un véritable actif à votre disposition. Ce que vous faites de cette capacité d’emprunt est votre entière responsabilité. Que vous consacriez cette capacité d’emprunt à un unique achat de résidence principale ou bien à des investissements locatifs aura des conséquences très importantes sur le long terme sur la façon avec laquelle votre patrimoine va se développer. A vous de mettre en place la stratégie en adéquation avec vos objectifs de création de patrimoine et de liberté financière.

    Levier marked-to-market et non marked-to-market

    Comme nous l’avons évoqué précédemment, il existe différentes catégories de levier à disposition des investisseurs. Nous pouvons les classer selon deux grandes catégories:

    • Levier impliquant un marked-to-market
    • Levier sans impact de marked-to-market

    La notion de marked-to-market est une notion financière importante. Voici un exemple pour l’illustrer.

    Levier sans marked-to-market

    Vous faites un emprunt pour acheter un bien immobilier et cet emprunt représente 100% de la valeur de ce bien (hypothèse d’un financement à 100%). Tant que vous remboursez les mensualités prévues selon l’échéancier de votre offre de prêt, la banque ne vous demandera rien de plus. Même si la valeur de votre bien venait à chuter de 50% ou plus dans un cas extrême. Les conditions sont figées à la signature du prêt et sont indépendantes de l’évolution de la valeur de l’actif que vous financez. Il s’agit dans ce cas d’une opération n’impliquant pas de marked-to-market.

    Levier avec marked-to-market

    La deuxième catégorie de levier impliquant un marked-to-market appartient généralement aux produits dérivés financiers notamment les contrats futures ou les options. Ces produits sont à utiliser avec une extrême précaution. Néanmoins ils peuvent s’avérer très utiles pour se créer un levier sur son patrimoine financier. Les achats ou ventes de contrats futures et certaines positions options sont soumises à des appels de marges quotidiens. Les produits sont valorisés tous les jours et selon les variations des prix, des appels de marge peuvent être demandés.

    Voici ci-dessous une illustration des différents outils de levier que vous pouvez utiliser à différents moments de votre vie. Ce schéma donne une indication des périodes de vie pendant lesquelles il est pertinent de mettre en place telle ou telle stratégie de levier.

    Le levier au sein d’un patrimoine peut être vu comme une couverture supplémentaire contre l’inflation. La condition est que l’argent emprunté soit systématiquement investi dans des actifs tangibles.

    Les différents leviers pour son créer son patrimoine au cours de sa vie

    Les différents leviers pour son créer son patrimoine au cours de sa vie

    Avoir un objectif de levier pour son patrimoine est stratégique 

    Sauriez-vous estimer le levier de votre patrimoine actuel?

    Le levier dépend bien évidemment du montant de votre patrimoine et de votre âge. Avoir un levier de 10 en début de carrière lors de son premier investissement immobilier n’est pas choquant. De même qu’un levier de 0,1 pour une personne de 60 ans avec un patrimoine de 5 millions peut être pertinent.

    Voici un graphique théorique illustrant l’impact de différents leviers sur un patrimoine dont le rendement est de 6% (ajusté d’une inflation à 2%). Dans la réalité, il est extrêmement compliqué de maintenir un levier constant. Mais ce graphique vous montre l’impact multiplicatif que peut avoir le levier.

    Simulation de patrimoine selon différents leviers

    Patrimoine selon différents leviers

    La gestion du levier étant un sujet complexe nous consacrerons un article dédié à ce sujet.

    Conclusion

    Cet article a pour but de vulgariser les concepts d’investissement de base. Vous pourrez ainsi comprendre les mécanismes par lesquels vous pouvez construire votre patrimoine au cours de votre vie et de votre carrière. Au-delà de ces concepts parfois théoriques, notre société a pour ambition de vous proposer un robot advisor pour vous accompagner dans chaque étape de votre vie. Que vous commenciez dans la vie ou que votre patrimoine s’élève à plusieurs millions d’euros.

    Ce tableau ci-dessous doit vous servir de boussole afin de vous fixer des objectifs clairs sur une durée définie. Vous pourrez recevoir le fichier Google sheet ayant servi à tous les graphiques et simulations en renseignant votre email ci-dessous. Vous pourrez ainsi modifier les paramètres comme vous le souhaitez.

      Matrice accumulation de richesse

      Matrice accumulation de richesse après 20 ans

      Vous pourrez augmenter votre taux de rendement annuel en augmentant votre connaissance sur l’investissement et cela passe par l’éducation financière afin de toujours identifier les risques inhérents à chaque investissement. Cessez de procrastiner et utiliser de façon mesurée la puissance du levier.

      Triptyque de la richesse ou comment devenir riche

      Triptyque de la richesse

      Notre fintech MyAlternativeInvestor a l’ambition d’être votre guide pour vous conseiller de façon objective et entièrement indépendante dans la construction de votre patrimoine et de votre liberté. Le prochain article sera consacré aux premières actions concrètes nécessaires à l’accumulation de richesse.

      Franck Béon

      You may also like

      Laissez un commentaire

      Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

      More in Général